Audrey Ventura - Anima'Book - Animagin44 - Educateur comportementaliste canin - Kinésiologue pour animaux

Le chien, cet animal qui nous échappe

Le chien, cet animal qui vous échappe – Audrey Ventura

Audrey Ventura - Anima'Book - Animagin44 - Educateur comportementaliste canin - Kinésiologue pour animaux

 

J’ai le plaisir de vous présenter ce super livre rédigé par Audrey Ventura. Il était depuis plusieurs mois déjà dans ma bibliothèque et ce livre est une véritable pépite. Il s’adresse autant aux professionnels du monde canin (car clairement on ne sait pas tout !), qu’aux particuliers.

Audrey Ventrura est éducateur comportementaliste canin depuis plusieurs années. Son éducation est basée sur des méthodes positives, sur l’écoute du chien, le respect du chien et de son éthologie. Elle a souhaité partager dans ce livre ses découvertes, ses apprentissages, ses connaissances acquises sur le terrain ; et le tout condensé dans ce super livre agrémenté de références solides lorsque c’est nécessaire.

Il s’agit d’un livre vraiment très facile à lire, y compris pour les non-lecteurs et de lecture rapide.

Son livre aborde un grand nombre de sujets et voici un extrait de ce qui est abordé dans le livre :

Ethologie du chien

Comportement du chien et psychologie

Communication du chien

Relation Homme-Chien

L’éducation positive

Les dérives actuelles concernant le chien, l’éducation, la société actuelle

Très bonne lecture à tous !

Balle de fouille - Animagin44 - Educateur comportementaliste canin - Kinésiologue animaux

Balle de fouille

La balle de fouille

Balle de fouille - Animagin44 - Educateur comportementaliste canin - Kinésiologue animaux

 

Après le tapis de fouille, j’ai le plaisir de vous présenter ce nouveau tutoriel pour fabriquer une balle de fouille. Le temps de réalisation est plus rapide que celui pour un tapis de fouille. En terme de budget, c’est moins cher également (selon la taille de votre tapis de fouille).

Quel est l’intérêt d’avoir plusieurs enrichissements différents ?

Pour le chien, il faut partir du principe que tout ce qui est rare pour lui a de la valeur. Et qu’à ce titre, plus vous lui proposerez des enrichissements différents et plus il continuera à prendre du plaisir dans les activités que vous lui proposez.

L’idée est d’avoir à votre disposition plusieurs jeux et de pouvoir alterner régulièrement afin qu’il n’ait pas le temps de se lasser et qu’il puisse toujours y trouver de la stimulation et de la motivation.

Quelles utilisations pour une balle de fouille ?

L’utilisation d’une balle de fouille présente les mêmes intérêts que celui du tapis de fouille (voir tutoriel sur le tapis de fouille).

Vous pouvez l’utiliser pour des friandises supplémentaires pendant la journée (attention à la prise de poids).

Ou tout simplement en complément, voire en remplacement, de la gamelle.

Pour avoir testé les deux avec mes propres chiens, je conseille d’abord le tapis de fouille qui semble être plus simple pour commencer. Pour la balle de fouille, cela nécessite une réflexion supplémentaire et une stratégie différente : secouer la balle, la coincer entre ses pattes, ….

Matériel pour réaliser une balle de fouille

Pour réaliser votre balle de fouille, vous avez besoin :

  • Une (à deux) couverture(s) polaire(s), selon la taille de vos disques, non irritante(s) pour la truffe du chien.
  • Un ciseau et un gabarit (Pour moi un couvercle de casserole).
  • 4 colsons (Ou colliers de serrage)

Personnellement, pour gagner du temps, j’ai découpé un premier cercle qui m’a servi de gabarit.

Puis j’ai apposé ce cercle sur la couverture et j’ai découpé autour.

Réalisation de la balle de fouille

  • Découper 32 cercles identiques, de diamètre compris entre 25 et 30 cm environ.
  • Plier chaque cercle en 4 et répartissez-les en 4 tas de 8 cercles chacun.
  • Découper une petite ouverture dans chaque bout de tissu plié afin de pouvoir passer le colson à l’intérieur.  J’ai utilisé un cutter et un pique à brochettes de l’autre côté pour faire appui.
  • Fermer le premier colson partiellement.
  • Passer le deuxième colson à l’intérieur du premier. Et ainsi de suite afin de créer un enchevêtrement.
  • Serrer au fur et à mesure chaque colson un par un, jusqu’à obtenir une boule de tissu bien compacte.
  • Couper les bouts de plastique qui dépassent.
  • Réarranger le tissu pour former une balle harmonieuse.

Je conseille de rajouter une à plusieurs bandes de tissu en polaire avant de fermer définitivement les colsons, afin de pouvoir faire un nœud autour du plastique et éviter au chien de s’abîmer la truffe en reniflant à l’intérieur.

 

Toujours de garder l’animal sous surveillance lorsque vous lui donnez ce genre d’activité afin d’éviter que d’une part il vous la détruise ; mais également qu’il ingère du tissu.

 

Budget approximatif : 8 euros

Biorésonance - Animagin44 - Educateur comportementaliste canin - Kinésiologie animale

Biorésonance

La Biorésonance

La Biorésonance

 

Biorésonance - Animagin44 - Educateur comportementaliste canin - Kinésiologie animale

 

Cet article n’a pas vocation à détailler de façon précise et scientifique la Biorésonance.

(Il existe de très bons livres pour cela et des professionnels plus compétents que moi)

Il a juste pour but de vous faire découvrir cette thérapie très utilisée dans le monde du cheval, et pourtant méconnu par ailleurs.

 

Qu’est-ce que la Biorésonance ?

La Biorésonance est une thérapie non conventionnelle appartenant à la médecine quantique.

Notre corps, qu’il soit humain ou animal, est composé de cellules et d’atomes en circulation, qui génèrent des ondes et un champ électromagnétique mesurable. Chaque cellule, mais également chaque organe, émet ainsi une fréquence et une onde précise qu’il est possible de mesurer.

Ainsi à l’aide d’un appareil adapté, de planches, et d’une analyse détaillée des résultats, le praticien va faire un diagnostic complet du corps et de chaque système : digestif, uro-génital, cardiaque, respiratoire, immunitaire et endocrinien, nerveux, sensoriel et locomoteur.

Chaque organe émet une onde précise et à l’aide de son (ou de ses) appareil(s), la praticien va détecter les anomalies électromagnétiques et énergétiques au sein des différents organes, afin de les rectifier en envoyant l’onde correctrice adaptée.

Un message est alors envoyé au corps afin de le ré-informer et de le rééquilibrer et ainsi laisser au corps son pouvoir d’auto-guérison agir, par homéostasie.

 

Que peut-on traiter en Biorésonance ?

Il semble que le champ d’action de la Biorésonance soit vaste et permette d’agir sur de nombreuses pathologies telles que :

Stress

Détection de parasites, virus, bactéries

Stress

Allergies et intolérances

Inflammations chroniques et aïgues

Troubles gynécologiques, digestifs, ….

 

Cette médecine alternative s’adresse autant aux humains, qu’aux animaux.

Et pour avoir observé différents chevaux en ayant bénéficié, les résultats sont vraiment surprenants.

Concours Facebook

Forum Professionnels Monde Animal


Samedi 26 novembre à Vallet

Je serai présente à ce forum où vous pourrez venir rencontrer de nombreux professionnels bienveillants autour du monde animal : agility, photographie, ostéopathie, toilettage,…..

Vos animaux sont les bienvenus à condition d’être tenus en laisse et d’être non réactifs aux humains et aux chiens.

Echanges et bonne humeur sont au programme alors on vous attend nombreux !

 

Gratuit

Dangers du printemps/été

Les dangers du printemps/été chez le chien (1)

Le printemps est arrivé depuis plusieurs semaines et bientôt l’été sera là également. Ces deux saisons riment avec soleil pour nous. Mais elles sont synonymes de nombreux dangers pour nos chiens. Je vous partage ici quelques dangers (liste non exhaustive !) à éviter, qui pour certains, peuvent aller jusqu’à provoquer la mort du chien.

Tiques

Dès que les températures remontent, elles refont leur apparition. Positionnés sur les hautes herbes la plupart du temps, elles s’accrochent au chien lors de son passage auprès de celles-ci. Plusieurs tiques peuvent s’accrocher sur un même animal. Vous les retrouvez fréquemment au niveau du cou et des pattes. Mais on peut également en observer entre les coussinets du chien, dans sa gueule, dans les oreilles. La pyroplasmose qu’elles transmettent peut être très dangereuse pour votre chien voire mortelle si elle n’est pas traitée et diagnostiquée à temps.

Bon à savoir : les tiques transmettent également des maladies à l’humain.

Vipères

Avec l’arrivée des beaux jours, les vipères refont également surface. Le venin accumulé durant leur hibernation est très important. Les premières morsures sont extrêmement dangereuses notamment pour les jeunes et petits chiens. Elles peuvent conduire à la mort du chien dans certains cas. Il vaut mieux éviter de promener votre chien dans les hautes herbes au retour du soleil.

Chenilles processionnaires

Extrêmement urtiquantes, on les trouve régulièrement en file indienne au pied des pins. Leurs poils provoquent des brûlures conséquentes chez l’animal pouvant aller jusqu’à la mort de celui-ci s’il n’est pas amené suffisamment rapidement chez le vétérinaire. Les séquelles en cas de survie sont souvent très importantes. Certains organes peuvent également subir des dommages irréversibles.

C’est une urgence vitale si votre chien entre en contact avec celles-ci.

Crapauds

La saison des amours s’étend d’avril à août et on les retrouve très nombreux et très bruyants dans les marais et les étangs. Ils possèdent des glandes contenant du venin sur la surface de leur peau. Ce venin est parfois responsable d’intoxications sévères chez le chien lorsqu’il entre en contact avec une plaie ou une muqueuse. C’est lorsque le chien le prend en gueule qu’il transmet son venin provoquant de nombreux troubles et une intoxication à traiter rapidement.

Abeilles/Guêpes

Certains chiens et notamment les chiots prennent beaucoup de plaisir à attraper les animaux volants. Une fois attrapés, ces insectes peuvent piquer le chien à l’intérieur de sa gueule, provoquant des gonflements, des réactions allergiques importantes et constituent un danger à traiter rapidement. Le chien peut également être piqué malgré lui souvent au niveau de la tête, des oreilles et du museau.

Cyanobactéries

Avec les beaux jours et la chaleur, elles commencent à se manifester dans les plans d’eau stagnante. Elles recouvrent leur surface qui visuellement laissent penser à des espèces d’algue/film vert. Hautement toxiques, elles se développent en cas d’absence de fortes pluies et restent concentrées à la surface de l’eau la plupart du temps. Il faut absolument empêcher le chien d’entrer en contact avec celles-ci.

Elles sont également mortelles pour le chien et de nombreux accidents surviennent chaque année.

Epillets

Ces épis présents partout autour de nous au printemps mais surtout en été, viennent s’accrocher sur nos vêtements mais surtout sur les poils de nos chiens. Très pointus, ils perforent la peau et s’incrustent progressivement dans la chair, dans les orifices (oreilles, narines, …), entre les coussinets…. Ils provoquent alors des infections parfois graves et nécessitent une intervention chirurgicale souvent onéreuse pour les retirer.

Même lorsque vous êtes en balade et que votre chien est en liberté, il est important de le garder sous surveillance. Je vous conseille vivement au retour de chaque balade d’inspecter votre chien sous toutes ses coutures. Ce sera l’occasion de vous assurer qu’il n’a rien ramené à la maison de dangereux pour lui, de passer un moment de complicité avec lui et de lui apprendre à être manipulé régulièrement.

Si vous observez des comportements anormaux : salivation subite, diarrhées, abattement, … contactez immédiatement votre vétérinaire.

Balade educative

Balade Canine Educative Collective


Reprise des balades en février ou en mars selon la météo !

Balade canine éducative collective :

Jeux classiques de l'enfance (un deux trois soleil, poule/renard/vipère, ...) adaptés au binôme humain/chien dans des parcs et lieux publiques.

Objectif : Réviser les apprentissages en éducation canine sous forme ludique et partager un moment de complicité avec son chien et les autres

Moment convivial en fin de balade

Durée : 1h30 à 2h00

20 euros

Nbr de participants : 10 chiens maximum - 35 euros pour deux chiens

La Dominance chez le chien ?

La Dominance chez le chien ?

L’objectif de cette rubrique est de vous proposer des livres faciles à lire, accessibles à tous et qui vous apporteront des éléments de compréhension sur votre chien dans le cadre de son éducation, ou de façon plus générale sur vos animaux.

 

Lorsque je me déplace à votre domicile pour effectuer un bilan, vous êtes parfois étonnés de m’entendre dire que la notion de dominance n’existe pas en tant que telle chez le chien et qu’à ce titre, vous n’avez aucune raison, par exemple, de faire manger le chien après vous pour faire respecter « la hiérarchie ». Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres : ne pas laisser le chien se coucher sur la canapé, mettre la main dans la gamelle du chien pour montrer que vous êtes le chef de famille, …..

 

Pendant plusieurs décennies, l’éducation canine s’est basée sur la nécessité de devoir instaurer une relation « dominant/dominé » avec son chien pour obtenir de lui une « bonne » éducation. Ces courants d’éducation prenaient appui, à l’époque, sur des études de loup en captivité et ont permis de justifier des méthodes d’éducation dites « dures » ou « coercitives ». Aujourd’hui encore, de nombreuses croyances subsistent chez les gardiens de chiens à ce sujet.

 

Dans ce livre, vous comprendrez comment la notion de dominance est apparue à partir de l’étude de loups en captivité et vous comprendrez que les postulats de ces études étaient faussés par rapport à une meute de loups évoluant en liberté. De plus, ces loups, n’ont plus que peu de points communs avec nos chiens domestiques tels que nous les connaissons aujourd’hui.

 

J’aime beaucoup cette citation tirée de ce livre : « Apprendre des loups pour interagir avec les chiens domestiques a à peu près autant de sens que de dire : « si nous voulons devenir de meilleurs parents, voyons comment s’y prennent les chimpanzés ».

 

C’est pourquoi aujourd’hui, je vous propose la lecture de ce petit livre qui à mon sens devrait faire partie des incontournables en tant que gardien de chien. Très court et de lecture facile, vous aurez parcouru le livre en environ deux heures.

 

Vous y trouverez de nombreuses explications :

  • Les différences entre le loup et le chien domestique, ainsi qu’une explication sur l’origine des « lois de la meute ».
  • Fonctionnement d’une meute de loup à l’état naturel.
  • Les origines de la notion de « Dominance » chez le chien et les interprétations erronées qui en découlent.
  • La différence entre « Dominance » et « Protection/Gestion de ressources » qui sont souvent confondues.
  • Quelques problématiques couramment rencontrées par les gardiens de chien et analysées sous l’œil « Protection des ressources ».

 

En conclusion à cette lecture, vous comprendrez l’importance de fournir une réponse adaptée et ciblée au problème rencontré par votre animal mais surtout de construire une relation avec votre chien qui soit positive pour vous deux et basée sur sa motivation et son attachement à vous.

 

Dominance, Mythe ou Réalité – Barry Eaton